Vous êtes ici

Rêve

En 1900, la naissance de la psychanalyse, puis la publication du Manifeste du surréalisme, en 1924, offrent un nouveau répertoire iconographique aux artistes qui s’aventurent pleinement dans le labyrinthe de l’âme.

La représentation du rêve libère la subjectivité.

Victor Brauner révèle des phénomènes ésotériques prémonitoires (La Pierre philosophale, 1966), Yves Tanguy s’évade dans les étendues désertes de la pensée (L’Inspiration, 1929), Salvador Dalí, inspiré par les plages catalanes, peint des paysages paranoïaques (Rêves sur la plage, 1934) habités d’animaux mythiques (Portrait de Luli Kollsman, 1946), tandis que Man Ray rêve des lèvres de sa muse, étrange astre sensuel flottant au-dessus de l’Observatoire de Paris (À l’heure de l’observatoire. Les Amoureux, 1932).
 

[visuel : Salvador Dalí, Portrait de Luli Kollsman, 1937-1946, Courtesy
Fundacion Juan March, Madrid © Joan-Ramon Bonet/David Bonet
© Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dali / ADAGP, Paris, 2016
]

 

 

Réseaux sociaux

  Suivez nous sur Facebook !


  Live Tweet