Vous êtes ici

Fantasme

Le territoire du rêve érotique met au jour les fantasmes du "regardeur".

L’univers surréaliste est peuplé de figures féminines diaphanes ou charnelles, amours fous inaccessibles qui parcourent telles des statues, les œuvres de Félix Labisse (Le Rendez-Vous aux Baux, 1955) ou se dénudent délicatement sous le pinceau de Wilhelm Freddie (Les Tentations de saint Antoine, 1939).

Oscar Dominguez décrypte alors Les Niveaux du désir (1933), lequel devient intense et sexuel pour Pablo Picasso (Nu au bouquet d’iris et au miroir, 1934).

Au-delà de "l’érotisme voilé", la philosophie du Marquis de Sade gagne les photographies suggestives d’Hans Bellmer (La Poupée, 1935) et les collages de Jindrich Styrsky (La Baignade, 1934).


L’origine du monde peu à peu se dévoile sous les crayons de couleur d’André Raffray qui revisite l’ultime chef-d’œuvre longtemps gardé secret de Marcel Duchamp (Étant donnés. 1° La chute d’eau. 2° Le gaz d’éclairage, 2006-2008).

Réseaux sociaux

  Suivez nous sur Facebook !


  Live Tweet